L’équipement de COSDERMA

INTERFEROMETRIE

  • Image obtenue par interférométrie
    Image obtenue par interférométrie
  • ';

Mesure du microrelief cutané

Le microrelief cutané est analysé à l’aide d’un interféromètre (Veeco® NT2000).

Une source de lumière blanche est envoyée sur la surface de l’échantillon à analyser en passant par un microscope. La lumière réfléchie par la surface de l’échantillon est combinée à la lumière réfléchie par une surface de référence, intégré dans l’interféromètre. Il en résulte des franges d’interférences, visualisé et enregistré par une caméra CCD, qui varient en fonction des irrégularités de la surface de l’échantillon.

L’interféromètre est doté d’un translateur piézo-électrique, ce qui permet son déplacement pendant les mesures et l’enregistrement des franges d’interférences à différentes positions de l’objectif du microscope.

À chacune de ces positions correspondent des images dont on connaît l’intensité lumineuse en chaque point du plan (x, y) de la surface à analyser. Un algorithme traduit les variations d’intensité lumineuse en variations de relief.

L’analyse fournit 16 paramètres et un index d’anisotropie :

  • 12 paramètres globaux :

relatifs à la profondeur, l’espacement, le motif et la surface totale développée

  • 4 paramètres locaux :

relatifs à la densité des lignes selon leur profondeur

L’index d’anisotropie pour une surface parfaitement isotrope, c’est à dire une surface dont les propriétés physiques sont identiques dans toutes les directions, est de 0%, et de 100% pour une surface parfaitement anisotrope. Ce paramètre est particulièrement intéressant pour caractériser une évolution avec l’âge.

Les revendications associées
Vous souhaitez valider une allégation pour votre produit cosmétique?
Contactez le service commercial au
05 56 94 61 95
(appel gratuit)